Okoalu

Okoalu

Véronique SALES

18,00 € inclus TVA unique 5,5%

fleche-collections5COLLECTION LITTÉRATURE

Okoalu

Véronique SALES

C’était un matin du mois d’octobre 1959, à l’aéroport de Cairns ; comme il était très tôt, il faisait froid.

Quatre enfants, issus de deux familles différentes, montent dans un avion qui doit les emmener en Amérique, et de là en Europe où ils retrouveront des parents qui n’ont jamais fait preuve de beaucoup de sollicitude à leur égard. Ils n’arriveront pas à destination. Quand l’appareil sombre dans l’océan Pacifique, ils abordent, seuls rescapés du désastre, dans une île, qu’ils croient déserte, de l’archipel des Lau. Ils y resteront des années, au cours desquelles ils feront l’apprentissage de la solitude, celle de la sauvagerie et, pour finir, celle de la séparation. La survie, le renoncement, le poids de l’histoire individuelle et la possibilité d’y échapper : tels sont les thèmes que ce livre explore, dans une subtile polyphonie où se mêlent souvenirs, contes aborigènes et légendes scandinaves, et où se fait entendre, à chaque page, puissante, inexorable, la voix de la nature.

 

«Entrer dans ce livre au style magnifique, à la mélodie entêtante, c’est subir à l’instar des héros une forme d’enchantement. À croire qu’il plane sur ce monde perdu, ce territoire introuvable, un peu de sorcellerie. »

Claire Juillard, L’Obs

« Ce qui aurait pu ser­vir de trame à un roman léger et hau­te­ment pit­to­resque devient, à tra­vers l’écriture de Véro­nique Sales, un récit assi­mi­lable au conte phi­lo­so­phique, dou­blé d’une explo­ra­tion du psy­chisme humain, riche en contra­dic­tions et en tiraille­ments. »

Agathe de Lastyns, lelittéraire.com

«Entre mythe et réalité, ici et là-bas, sauvagerie et civilisation, sororité et détestation, fraternité et amour, Okoalu est un somptueux roman sur l’étrangeté à soi, le flottement et le désamour d’enfant laissés à leur sort. Derrière la robinsonnade, la perfection d’une île déserte, Véronique Sales saisit l’âpreté de nos interactions, le fond d’opacité qui commande notre rapport au monde. »

La viduité

« Okoalu, c’est une île rêvée, un paradis perdu dont la musicalité nous parvient entre les pages d’un roman enchanteur, presque mystique. Conte philosophique sur les interactions humaines, il en éclaire les facettes brutes aux grés de l’inaltérabilité des jours qui s’égrainent, quoi qu’il arrive. »

Un dernier livre avant la fin du monde

« On ne peut aller plus loin sans parler de l’écriture, et c’est le plus bel éloge qu’on puisse faire de ce livre que de dire à quel point le style y parle, disant à lui seul tout, ou du moins l’essentiel. »

Le nouveau blog littéraire de Pierre Ahnne

 

ISBN : 978-2-36358-364-2
Prix : 18 €
280 pages
Parution le 19 août 2021