otages-d-hitler-echo

Otages d’Hitler 1942-1945

Benoît LUC

8,00 € inclus TVA unique 5,5%

fleche-collections5COLLECTION ÉCHO

Otages d’Hitler

Benoît LUC

La déportation des notables

Paul Reynaud, Léon Blum, anciens présidents du Conseil, les généraux Gamelin ou Weygand, mais aussi le champion de tennis Jean Borotra, éphémère ministre de la Jeunesse et des sports de Vichy, Léon Jouhaux, patron de la CGT… Et, par dizaines, des officiers, des maires, des préfets, tous destinés à servir au Reich de monnaie d’échange, en cas d’agression caractérisée. Ils ont été enfermés dans des camps ou des forteresses d’Allemagne ou de Tchécoslovaquie. On a oublié ces marginaux de la répression nazie. Il est vrai que ces détenus très spéciaux n’hésitaient pas à écrire au Führer parce que leur paillasse n’était pas assez épaisse…

Initialement publié en grand format, dans la collection Enquêtes.

 

« Même les passionnés de la Seconde Guerre mondiale vont sans doute en apprendre beaucoup avec ce livre. À travers Otages d’Hitler, le jeune historien Benoît Luc dévoile en effet un pan assez méconnu de la période. Entre 1942 et 1945, un certain nombre d’hommes (surtout) et de femmes, parmi lesquels de hauts personnages, ont été arrêtés (parfois d’abord par le gouvernement de Pétain), puis envoyés dans des camps, des châteaux transformés en prisons et également des hôtels, en Allemagne ou en Tchécoslovaquie, afin de servir de monnaie d’échange au Reich.
Par une analyse fine et précise issue de  » l’épluchage  » minutieux de documents tels que ceux appartenant, à Caen, au Bureau des archives des victimes des conflits contemporains, le jeune historien suit le parcours de ces déportés d’honneurs […]. Il explique aussi pourquoi une certaine discrétion avait été observée sur cet épisode qui démontre à sa manière ‟la faillite des élites politiques et administratives de la France”. »
La Presse de la Manche

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ISBN : 978-2-36358-109-9
Prix : 8 €
256 pages
Parution : février 2014

Catégories : , .